Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site. Pour en savoir plus

Weber - Saint-Gobain

La restauration traditionnelle des maçonneries anciennes (application manuelle)

Au fil du temps, les anciennes maçonneries se détériorent et n’assurent plus l’imperméabilisation

et la décoration des parois. L’application d’un mortier traditionnel à base de chaux aérienne permet de protéger et de décorer à nouveau les anciennes façades.

Problème

Contraintes

  • autrefois, les maçonneries étaient montées et enduites avec des mortiers de composition variable (terre, argile, paille, chaux aérienne, sable...)
  • ces enduits sont en général friables et peu résistants
  • après avoir vérifié qu’il ne s’agit pas d’un mortier plâtre ou plâtre-chaux, éliminer la totalité de l’ancien enduit
  • dégarnir les joints sur 2 à 5 cm afin de favoriser l’accrochage de la solution de rénovation

Solution

Réponse technique

  • la mise en œuvre des mortiers traditionnels doit répondre à deux principes de base : le système « tri couche » et la règle de dégressivité des liants inscrits dans les règles de l’art (NF P 15-201/DTU 26-1)
  • le gobetis (1) est la couche d’accrochage au support
  • le corps d’enduit (2), une fois dressé, garantit la planéité du support, et avec le gobetis, il assure la protection du support contre la pluie
  • l’enduit de parement (3) permet la décoration de la paroi

Préparation du support

  • nettoyer la maçonnerie au jet d’eau
  • sur les maçonneries constituées de matériaux hétérogènes, de pierres dures, lisses et non absorbantes, d’éléments tendres et poreux (pierre ou briques), placer un grillage galvanisé en le fixant solidement avec des pointes traitées contre la corrosion
  • réaliser un gobetis avec weber.mep gobetis
  • laisser sécher 48 heures
  • réaliser manuellement le corps d’enduit avec weber.mep plus, puis racler la surface avec un balai de cantonnier pour favoriser l’accrochage de l’enduit de finition
  • laisser durcir 7 jours au minimum

Application

Application

  • appliquer weber.cal F, G ou weber.SPH K à la truelle ou au pot de projection

Dressage

  • finition talochée : dresser à la règle crantée pour obtenir une épaisseur moyenne de 5 à 7 mm
  • finition grattée : dresser à la règle pour obtenir une épaisseur moyenne de 8 mm

Finition

  • finition talochée : dès que la dureté de l’enduit le permet, talocher la surface avec une taloche plastique alvéolée ou une taloche bois. Le taloché éponge est possible
  • finition grattée : dès que sa dureté le permet, gratter l’enduit avec le gratton approprié
     

Conditionnement/Consommation

Produit Conditionnement Consommation
weber.mep gobetis sac de 30 kg 6 kg/m2
weber.mep plus sac de 30 kg 13 kg/m2/cm
weber.cal F sac de 25 kg

gratté-fin : 15 à 17 kg/m2

talochée : 11 à 15 kg/m2

weber.cal G sac de 25 kg

gratté-moyen : 15 à 20 kg/m2

jeté-truelle : 15 à 17 kg/m2

brossée : 15 à 20 kg/m2

weber.SPH K sac de 15 kg 1 sac pour 7 à 9 m2 en 10 mm d’épaisseur d’enduit

Recommandations

  • se reporter aux notices des produits pour connaître leur domaine d’emploi complet et avoir les informations détaillées sur la réalisation des différentes finitions

Outils

  • bétonnière
  • auge
  • truelle inox
  • règle
  • taloche plastique alvéolée
  • gratton dents courtes ou dents longues
  • taloche éponge
  • taloche bois
  • balai de cantonnier

Solution composée des produits Weber suivants

Solution 1

weber.mep gobetis

Gobetis pour l'accrochage du corps d'enduit weber.mep plus

weber.mep plus

Corps d'enduit à la chaux aérienne pour le dressage des maçonneries anciennes

Solution 2

weber.SPH K

Liant de chaux aérienne coloré