Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site. Pour en savoir plus

Weber - Saint-Gobain

La réalisation des enduits monocouches

La préparation des supports

  • éliminer les salissures : terre, laitance de surface
  • garnir les joints, reboucher les trous en exécutant un renformis (cf. NF DTU 26-1) avec l'enduit ou un mortier approprié
  • lorsque la planéité du support n'est pas satisfaisante, réaliser un enduit de dressement. Laisser sécher

 

Renfort d'enduit

  • à la jonction entre maçonnerie et chaînage, maroufler une bande de treillis de verre adaptée à cet emploi débordant de 15 cm au dessus du plancher et de 15 cm en dessous du 1er joint de la maçonnerie sous-jacente
  • à la jonction entre matériaux différents, ponter avec un débords de 15 cm de part et d'autre
  • se reporter au DTU 20-1 et 26-1
  • renfort dans les angles des ouvertures : un renfort par mouchoirs de dimensions 50x30 cm est conseillé dans les angles

NB : le renfort d'enduit permet de limiter le risque de fissuration en répartissant les contraintes dans l'enduit, mais ne l'exclut pas en cas de mouvement du support.

 

La mise en œuvre

  • éviter d'appliquer les teintes soutenues en dessous de +8 °C pour réduire les risques d'efflorescence
  • consulter la rubrique Conseils de pro : La réalisation des enduits monocouches en période chaude et La réalisation des enduits monocouches adaptée aux différentes conditions climatiques
     
  • l'épaisseur maximale d'enduit pour les modénatures est de :
    • 25 mm sur maçonnerie (20 mm sur béton cellulaire)
    • 15 mm sur béton ou sous-enduit (après préparation du support)
  • consulter la rubrique Conseils de pro : La réalisation des éléments de décoration avec des enduits minéraux