Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site. Pour en savoir plus

Weber - Saint-Gobain

L'imperméabilisation d'une piscine, d'un bassin

Les parois en béton ou en blocs à bancher ne suffisent pas à garantir l’absence de pénétration ou de fuite d’eau.

Problème

Contraintes

  • les points singuliers tels que les vidanges, arrivées d’eau et hublots sont des faiblesses pour l’étanchéité
  • par construction, une structure en béton possède des points faibles telles que les liaisons murs/radier, les zones poreuses, les reprises de bétonnage
  • les joints entre les blocs et les angles constituent les points faibles de la structure, pouvant engendrer des fuites
  • lorsque le bassin est plein, le mortier d’imperméabilisation subit des pressions de l’eau
  • lorsque le bassin est vide, le mortier d’imperméabilisation subit les contre-pressions dues au terrain environnant
  • le mortier d’imperméabilisation doit également être compatible avec les revêtements utilisés en piscine

Solution

Préparation du support

  • les points singuliers tels que les hublots, arrivées et sorties d’eau..., devront être traités conformément aux documents techniques* des accessoires utilisés

* Cahier des charges approuvé par SOCOTEC

  • en cas d’arrivée d’eau, agrandir le trou d’infiltration à une section minimale de 3 x 3 cm puis obturer le trou avec le mortier de colmatage weber.dry stop
  • afin d’obtenir une continuité dans la couche d’imperméabilisation, réaliser une gorge dans tous les angles rentrants, en utilisant :
    • sur béton : weber.rep rapide, weber.rep express ou weber.rep surface
    • sur blocs à bancher : weber.rep rapide, weber.rep express  ou weber.dry enduit

Application

  • sur une structure en béton, mouiller abondamment le support et appliquer weber.dry plus en deux couches croisées avec une épaisseur minimale de 2 mm en tout point
  • sur une structure en bloc à bancher, appliquer sur support humidifié weber.dry enduit par projection ou manuellement
  • weber.dry enduit doit présenter une épaisseur minimale de :
    • 20 mm en surface verticale conformément aux annales de ITBTP
    • 15 mm minimum en radier
  • la nature de la finition dépend du type de revêtement choisi :
    • sous liner, arrondir les angles et finir en lissant le mortier
    • sous carrelage, réaliser la finition de weber.dry plus à la brosse ou talocher légèrement weber.dry enduit

Conditionnement/Consommation

ProduitConditionnementConsommation
weber.rep surface*sac de 25 kg1,6 kg de poudre pour 1 l à remplir
weber.rep express*sac de 25 kg1,9 kg de poudre pour 1 l à remplir
weber.rep rapide**sacs de 5 et 25 kg1,9 kg de poudre pour 1 l à remplir
weber.dry plussacs de 5 et 25 kg3,5 à 4 kg/m2/2 mm d’épaisseur
weber.dry enduitsac de 25 kg10 kg/m2/5 mm d’épaisseur
weber.dry stopseaux de 5 et 20 kg2 kg de poudre pour 1 l de volume à remplir

* mortier de réparation structurale classe R3 selon la norme NF EN 1504-3

**mortier de réparation structurale classe R4 selon la norme NF EN 1504-3

Recommandations

  • après durcissement de 7 jours (à +20 °C) weber.dry plus   doit être recouvert par un carrelage collé, weber.dry enduit doit être recouvert par un carrelage collé, une peinture appropriée à cet usage ou un liner. weber.dry enduit peut également rester nu (piscine privative)
  • consulter : La pose de carrelage en piscine

Outils

  • bétonnière
  • pompe à mortier hydraulique
  • malaxeur éléctrique lent (300 tr/min)
  • fouet pour malaxeur
  • truelle
  • brosse BMI
  • taloche polystyrène ou plastique
  • lisseuse inox

Solution composée des produits Weber suivants

Solution 1

weber.dry plus

Enduit d'imperméabilisation par minéralisation.