Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site. Pour en savoir plus

Weber - Saint-Gobain

Raccords avec menuiserie : Introduction

 

 

Positionnement des menuiseries

Les traditions dans la manière d’habiter en France, sont parfois différentes de celles de nos voisins européens. En ce qui concerne l’isolation thermique par l’extérieur, l’habitude des ouvrants « à la française » constitue un handicap certain pour éviter les ponts thermiques. En effet dans les pays anglo-saxon, les ouvrants en guillotine, oscillo-battants etc... permettent de situer les
menuiseries sans aucun souci sur la face externe des façades. Ceci permet une continuité aisée entre l’isolant et les baies.
Dans nos régions, cette position condamne les ouvrants à la française à une ouverture limitée (90° environ) et positionne donc les menuiseries ouvertes dans la surface intérieure aux dépends de l’habitabilité, sauf à créer des bisauts importants dans l’épaisseur de la maçonnerie pour envisager des ouvertures supérieures.
A l’opposé, positionner les menuiseries sur la face intérieure de la maçonnerie, va nécessiter de réaliser un couloir d’isolant tout autour de la baie afin d’éviter les ponts thermiques.
Des solutions intermédiaires peuvent cependant être envisagées.

Menuiseries en applique au nu intérieur

Avantages

  • ouverture des vantaux à la française à 180°,
  • facilité d’approvisionnement et de pose des menuiseries par l’intérieur,
  • le dormant permet de réaliser la finition des angles intérieurs,
  • intégration aisée des volets roulants.

Inconvénients

  • isolation en tunnel de la baie par l’extérieur. Pour un isolant en façade de 10 cm d’épaisseur, prévoir un retour en tableau de la même épaisseur d’isolant (latéralement, en sous-face et sous pièce d’appui) pour ne pas dégrader les performances du système d’isolation,
  • larges tapées de menuiseries pour accueillir le retour en épaisseur
    de l’isolant extérieur avec baguettes de recouvrement éloignées des ouvrants.

Menuiseries en applique à l’extérieur en continuité avec le système isolant

Avantages

  • pas de retour en tunnel de l’isolation par l’extérieur,
  • solution adaptée à de fortes épaisseurs d’isolants,
  • fixation des menuiseries avec des systèmes de pattes règlables.

Inconvénients

  • angle d’ouverture des battants limité à 90 ou 100° maximum,
  • réalisation et finitions des tableaux intérieurs à prévoir avec un enduit de surfaçage par exemple + raccords spécifiques à prévoir avec un éventuel doublage intérieur par plaques de plâtres,
  • détails d’isolation à prévoir pour des volets roulants,
  • manutention et pose des menuiseries par l’extérieur des bâtiments (via l’échafaudage etc...).

Menuiseries en applique au nu extérieur de la maçonnerie

Avantages

  • finition de l’isolant extérieur réalisé directement sur son épaisseur,
  • pas de retour d’isolation en tableau,
  • approvisionnement et pose des menuiseries par l’intérieur,
  • facilité de pose de volets roulants monoblocs.

Inconvénients

  • angle d’ouverture des battants limité de 90° à 130°

Isolation devant un coffre de volets roulants