Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site. Pour en savoir plus

Weber - Saint-Gobain

Isolation extérieure : choisir ses isolants pour une ITE réussie

Le choix de l'isolant

Le vide d’air fournit le meilleur des isolants, mais à défaut, l’air sec et immobile permet aussi d’obtenir d’excellents résultats.

 
Plus l’épaisseur est importante plus l’isolation est forte. Dans le bâtiment, une trop forte épaisseur d’isolant est équivalente à une perte de surface au sol et à de nombreux surcoûts. Un compromis est donc à trouver pour choisir un matériau avec les meilleures caractéristiques d’isolation qui permette les plus faibles épaisseurs.

Dans un système avec enduits de parement, l’isolant sélectionné doit également être parfaitement plan, stable et rigide pour permettre l’accrochage des enduits et limiter les risques de pathologies en particulier aux points singuliers des façades.
Rappelons que sur ce point les habitudes d’exigences esthétiques et les systèmes d’assurances en France, ne sont pas toujours comparables à ceux d’autres pays européens. Il s’agit donc de sélectionner des matériaux capables d’emprisonner une grande quantité d’air généralement dans un réseau de fibres ou de cavités poreuses. La résistance thermique obtenue sera alors
issue des caractéristiques du matériau utilisé dans une certaine épaisseur.

choix de l'isolant : P.S.E. blanc ou P.S.E. gris

Coefficient de transmission thermique : U (W/m²K). Plus U est faible, meilleure est l'isolation. Flux de chaleur tranversant 1 m² de paroi pour un écart de 1 Kelvin (K).

Coefficient thermique d'une paroi réalisée avec plusieurs constituants : Up. (soit 1/ΣR)

Résistance thermique d'un matériau : R (m².K/W). Plus R est élevé, meilleure est l'isolation et la résistance au flux thermique. Il s'agit donc de l'inverse de U.

Conductivité thermique d'un matériau : lambda (Λ). Plus le lambda est faible, meilleure est la capacité du matériau à isoler en faible épaisseur.

Weber a sélectionné des solutions pour vous, dans les matériaux actuellement disponibles et pratique une veille technologique active sur les recherches et développements de nouvelles solutions avec de nombreux tests en laboratoire et sur chantiers. Les caractéristiques économiques et environnementales sont également prises en compte de manière pragmatique afin de sécuriser la faisabilité réelle de tous les types de projets.

Le polystyrène expansé (P.S.E. blanc) :

Recyclable, sain (emballage alimentaire), imputrescible, ne craignant pas l’humidité, composé à 98 % d’air et dérivé d’un peu de pétrole, le polystyrène expansé ignifugé de couleur blanche, constitue un compromis pratique entre épaisseur, légèreté, facilité de mise en oeuvre, stabilité et coûts. Les plaques pour l’I.T.E.sont choisies dans une qualité très particulière à 15 kg/m³ de densité. Matériau facilement approvisionnable dans toute la France, le P.S.E. choisi par Weber possède l’indispensable certificat ACERMI (ou ACERMI + pour
les systèmes fixés mécaniquement par rails) de l’ Association de CERtification des Matériaux Isolants.


En parties courantes : P.S.E. blanc :

  • épaisseurs standards Weber :
    - en fixation collée de 20 en 20 mm à partir de 20 mm et jusqu’à 200 mm,
    - en fixation calé-chevillée : de 40 à 200 mm,
    - en fixation mécanique par rails : de 60 à 150 mm.

L’épaisseur de 110 mm est également sélectionnée.


En parties enterrées :


Plusieurs solutions sont possibles dont le P.S.E. blanc haute densité
30 kg/m³.

  • épaisseurs standards Weber : 80 et 100 mm.

Le polystyrène expansé gris (P.S.E. gris) :

Dans ce type de P.S.E., du graphite est ajouté afin d’améliorer les caractéristiques d’isolation thermique et acoustique du matériau. Les plaques ainsi obtenues sont de couleur grise. Dans un système d’I.T.E. elles permettent de diminuer l’épaisseur des plaques à performances égales avec le P.S.E. blanc ignifugé. Le surcoût du matériau au m3 est souvent limité dans le projet, de par la réduction des épaisseurs de chevilles, profilés et de couvertures. Les plaques choisies par Weber sont certifiées ACERMI.

  • épaisseurs standards Weber : de 20 en 20 mm à partir de 40 mm et
    jusqu’à 200 mm. L’épaisseur de 90 mm est également sélectionnée.

Précautions d’emploi : pendant la mise en oeuvre, réaliser une protection solaire des façades dans l’attente de la réalisation des enduits (bâches sur échafaudages...) pour ne pas nuire à la stabilité dimensionnelle de l’isolant du fait de sa couleur.

Isolants non sélectionnés :

Parmi les matériaux isolants, seuls ceux qui bénéficient d’un certificat ACERMI sont retenus. De plus, certains présentent des caractéristiques qui n’ont pas permis une sélection, actuellement, dans les systèmes Weber dont :

  • les fibres isolantes d’origine végétales ou animales encore honéreuses et/ou qui nécessitent souvent à ce jour, un traitement chimique discriminant afin de les agglomérer, de les nettoyer ou de les protéger contre les moisissures ou encore d’en réduire les risques de combustion,
  • les laines de verre ou de roche très utiles en systèmes avec bardages mais dont la constitution rend sensible les systèmes d’enduits qui pourraient les recouvrir en parties courantes.