Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site. Pour en savoir plus

Weber - Saint-Gobain

Choisir le système d'Isolation Thermique par l'Extérieur en 3 étapes

Le choix du système weber.therm le mieux adapté à votre chantier, est en fonction :

  • du support
  • du mode de fixation
  • de la localisation du chantier et de la hauteur du bâtiment
  • du type d'isolant et de sa performance thermique
  • du type de sous-enduit
  • de la finition souhaitée

Il convient de se référer aux réglementations incendies et sismiques en vigeur afin de dimensionner et de mettre en conformité le système d'I.T.E.


Etape 1 : le choix de la technique de pose

LA RECONNAISSANCE DES SUPPORTS

Supports admissibles

Supports neufs 

  • béton
  • maçonnerie (enduite ou non) de parpaings, brique, béton cellulaire
  • maçonnerie de pierre revêtue d'un enduit conforme à la norme NF DTU 26-1
  • pour la maison ossature bois, nous consulter

Supports anciens

Ces supports peuvent être nus ou revêtus

  • béton
  • maçonnerie (enduite ou non) de parpaings, brique, béton cellulaire
  • maçonnerie de pierre revêtue d'un enduit conforme 
  • panneaux de béton préfabriqué
  • pâte de verre, grès cérame

Pour être conforme à la réglementation, le support doit être visé par les documents suivants :

  • le cahier 237 du CSTB, livraison 1833 de mars 1983 “conditions générales d’emploi des systèmes d’Isolation Thermique par l’Extérieur”
  • le Cahier des Prescriptions Techniques d’emploi et de mise en oeuvre des systèmes d’Isolation Thermique Extérieure par enduit mince sur polystyrène expansé, cahier 305 V2 de juillet 2013 édité par le CSTB 
  • les Agréments Techniques Européens (ATE) et Documents Techniques d’Application (DTA) au nom du système d’Isolation Thermique sélectionné

Supports non admissibles

  • surface horizontale ou inclinée exposée à la pluie
  • support peu résistant (en cas de doute, nous consulter)

Le mode de fixation et la localisation du chantier

Pose collée

Si la première étape vous conduit à utiliser le mode pose collé quelle que soit la localisation du chantier, utiliser des plaques de 120 x 60 cm.

Pose fixée mécaniquement par rails ou calé-chevillée

Si la première étape vous conduit à utiliser un système fixé mécaniquement ou calé-chevillé weber.therm, le format des plaques et leur mode de fixation seront déterminés en fonction de la dépression maximale sous vent normal qui dépend  Successivement des points a, b, c et d :

a) Identifier la région où se trouve la construction

  • chaque localité à l’intérieur des zones délimitées peut faire l’objet de règles spécifiques, il est impératif de se référer aux règles NV 65 (février 2009) pour valider la zone d’exposition au vent.

b) Identifier le site

site normal

  • plaine ou plateau de grande étendue pouvant présenter des dénivellations peu importantes, de pentes inférieures à 10 % (vallonnements, ondulations)

site exposé

  • au voisinage de la mer : le littoral en général (sur une profondeur de 6 km)  ; le sommet des falaises ; les îles ou presqu’îles étroites
  • à l’intérieur du pays : les vallées étroites où le vent s’engouffre ; les montagnes isolées ou élevées et certains cols

c) Évaluation de la sollicitation de calcul à l’action du vent en dépression (Sd)

Le cahier 3707 de Mars 2012 annexe 1 définit pour chaque zone de vent (1 à 5), les valeurs de sollicitations (exprimées en Pa) en fonction du type de site  (protégé/normal/exposé) et de la hauteur de la construction. Il est impératif de s’y reporter pour déterminer la performance à atteindre

d) Résistances de calcul à l’action du vent en dépression des sytèmes weber.therm

Le nombre minimal de chevilles sera calculé à partir des efforts dus au vent normal en fonction de l’exposition et de la charge admissible dans le support considéré. Sur un support dont on ignore les caractéristiques mécaniques, la charge  admissible par cheville sera déterminée par les essais d’arrachements réalisés sur chantier conformément aux spécifications de l'annexe 2 du cahier 3035 V2 de juillet 2013.


Etape 2 : le choix de l'isolant

L'isolant mis en oeuvre pour la réalisation des systèmes d'I.T.E. weber.therm devra bénéficier d'un classement ACERMI en cours de validité répondant aux propriétés exigées dans le DTA de chaque système.


Etape 3 : le choix du sous-enduit et de la finition

Cliquez sur l'image pour une version PDF