Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site. Pour en savoir plus

Weber - Saint-Gobain

La réussite du collage et du jointoiement de carrelage

Préparation du mortier-colle

Quand la colle à carrelage la plus appropriée pour un chantier est un mortier-colle (colle à carrelage en poudre), celui-ci doit-être préparé par ajout d’eau et mélangé.

Gâchage du mortier-colle

  • la quantité d’eau à mélanger à la poudre doit respecter les indications de la notice technique, mais peut-être légèrement adaptée pour obtenir une consistance idéale (pâte onctueuse et souple)
  • le temps de mélange et la vitesse de rotation (dans le cas d’un gâchage mécanique) garantissent une consistance régulière
  • pour un mélange facilité, ajouter progressivement la poudre dans l’eau

Temps de repos du mélange

  • après préparation et avant son application, la colle à carrelage doit reposer pendant quelques minutes afin d’acquérir toutes ses qualités de mise en œuvre

Application de la colle

Avant de positionner les carreaux, la colle doit être appliquée sur le support et dans certains cas, également sur l’envers des carreaux (double encollage).

Choix du peigne cranté et du mode d’encollage

  • l’application de la colle se fait à l’aide d’un peigne cranté dont la taille des dents dépend du format et du relief du carreau
  • la colle est appliquée sur le support puis peignée de façon à en régler l’épaisseur
  • pour certains cas spécifiés dans la notice de la colle, celle-ci doit également être appliquée en couche fine sur l’envers du carreau

Délais de mise en œuvre

  • après préparation, la colle doit être utilisée dans le délai désigné par la durée pratique d’utilisation indiquée dans les caractéristiques de mise en œuvre des notices produits
  • le temps ouvert correspond au délai maximum séparant l’encollage du support de la pose des carreaux. Le délai d’ajustabilité correspond au délai maximum pendant lequel un carreau peut être légèrement déplacé après sa pose sur le support encollé, sans compromettre son adhérence

Conditions d’application

  • la température ambiante et la température du support doivent être comprises dans la plage d’utilisation de la colle
  • la présence de vent ou d’un ensoleillement direct de la colle réduisent considérablement le temps ouvert

Nettoyage de la colle

  • les excédents de colle sur les carreaux doivent être nettoyés au fur et à mesure de la pose, sans attendre le séchage
  • de même, les interstices entre les carreaux doivent être maintenus vides de façon à préserver l’espace nécessaire au mortier de jointoiement

Fractionnement et désolidarisation

  • quand il existe un fractionnement du support, celui-ci doit être reproduit dans le carrelage à l’aide d’un profilé ou d’un joint mastic
  • dans tous les cas, le plan carrelé doit être désolidarisé des points durs (jonction sol-mur, passage de tuyaux…) par l’usage d’un joint mastic ou d’un profilé adapté

Délais de séchage

  • un délai de séchage avant jointoiement doit être respecté afin de garantir la bonne tenue des carreaux
  • une circulation légère est alors possible
  • il faut ensuite respecter le délai de remise en service pour circuler librement sur le plan carrelé

Avant l'application du mortier de jointoiement

Séchage complet du mortier colle

  • il faut attendre le séchage de la colle à carrelage selon le temps indiqué avant l’application du mortier de jointoiement, pour être sûr que le mélange frais de la colle avec le mortier de jointoiement ne provoque pas de nuançage de la teinte

Élimination des excédents de colle

  • enlever tout excédent de colle à carrelage, ainsi que les saletés déposées dans le joint afin d’obtenir un support propre et assurer une profondeur uniforme du joint

Élimination de l’eau de nettoyage des carreaux

  • enlever l’excédent d’eau de nettoyage des carreaux, de façon à garantir ensuite une couleur uniforme du joint

Application du mortier de jointoiement

Épaisseur recommandée

  • il est fondamental de respecter la largeur et la profondeur recommandées pour chaque produit de façon à obtenir un joint résistant et une couleur régulière

Dosage en eau

  • le respect du dosage en eau du mortier de jointoiement permet d’obtenir les caractéristiques optimales. Cela permet également de garantir une couleur de joint homogène d’un sac à l’autre

Application du mortier de jointoiement

  • afin de faciliter l’application du joint, l’étalement doit se faire par mouvements diagonaux aux arêtes des carreaux
  • cette technique permet d’obtenir un bon remplissage du joint, sans le creuser

Carreaux poreux par temps chaud

  • par temps chaud, il est conseillé de mouiller légèrement la surface des carreaux poreux ou d’utiliser un liquide de protection avant le jointoiement. Cette opération permet d’éviter que le carreau n’absorbe l’eau du mortier et permet donc d’obtenir des joints résistants sans tacher les carreaux

Délai de remise en service du produit

  • le respect du délai de remise en service de l’ouvrage (utilisation normale du local) est fondamental pour bien assurer la durabilité et la tenue à la fissuration du mortier de jointoiement