Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site. Pour en savoir plus

Weber - Saint-Gobain

La pose de carrelage sur chape anhydrite (à base de sulfate de calcium)

 

Pose d’un carrelage sur une chape anhydrite (à base de sulfate de calcium) est délicate.

Pour la pose de carreaux supérieurs à 60 x 60 cm sur chape anhydrite, se reporter à la fiche

Solutions chantiers : La pose de carreaux de très grands formats sur un sol neuf.

 

 

Problème

Contraintes

  • de nature liquide, la chape anhydrite élimine très lentement son eau. Elle peut paraître sèche en surface et conserver à cœur un taux d’humidité résiduelle supérieur à la valeur maximale autorisée par l’Avis Technique de la chape (en règle générale, 1 % pour un revêtement en carrelage et 0,5 % pour un revêtement PVC)
  • le respect d’un délai de séchage indicatif ne suffit pas à déterminer le taux d’humidité résiduelle. Plusieurs facteurs comme la ventilation du local, la température ambiante ou la présence d’un système de chauffage influent sur le séchage de la chape
  • une laitance apparaît systématiquement à la surface des chapes anhydrite. Cette couche superficielle est pulvérulente, peu résistante et empêche le bon accrochage mécanique de la colle à carrelage. Elle doit être éliminée par ponçage et aspirée soigneusement

Solution

Réponse technique

  • après un délai de séchage indicatif d’une semaine par centimètre d’épaisseur et de deux semaines au delà de 4 cm, vérifier en plusieurs points le taux d’humidité résiduelle, qui doit être inférieur ou égal à la valeur maximale autorisée par l’Avis Technique de la chape
  • ces mesures sont réalisées à l’aide d’une bombe à carbure, par prélèvement de matière dans toute l’épaisseur de la chape
  • l’utilisation d’un mortier-colle nécessite en général l’emploi préalable d’un primaire pour favoriser l’adhérence du carrelage sur la chape
  • dans certains cas, l’emploi du primaire peut être évité par l’utilisation d’une colle à carrelage dont la composition est très proche de celle de la chape

Préparation du support

  • mesurer systématiquement à la bombe à carbure, le taux d’humidité résiduelle de la chape, en faisant un prélèvement dans toute l’épaisseur de celle-ci. Le collage du carrelage n’est possible que si la valeur mesurée est inférieure ou égale au maximum autorisé par l’Avis Technique de la chape
  • réaliser un ponçage de la chape avec un disque gros grains, afin d’éliminer complètement la laitance de surface
  • dépoussiérer soigneusement par aspiration la surface poncée
  • si besoin (manque d'épaisseur, surface dégradée, vague, flash), l'usage d'un enduit de sol à base d'anhydrite est recommandé. Pour des épaisseurs jusqu'à 10 mm, utiliser weber.floor 4095, entre 10 et 30 mm, utiliser weber.floor 4190

Application

  • appliquer le primaire weber.prim RP puis une fois que le primaire est sec au toucher, appliquer la colle weber.col flex ² ou weber.col flex éco sur le support
  • régler l’épaisseur avec la taloche crantée appropriée
  • l’emploi de weber.col anhydrite ² et de weber.fix sol est également possible
  • éliminer les traces de colle sur les carreaux au fur et à mesure de l’application et veiller à bien vider les joints entre carreaux pour ménager une profondeur suffisante pour le jointoiement
  • laisser sécher 24 heures 
  • selon les cas, les joints peuvent être réalisés avec weber.joint fin, weber.joint large, weber.joint intégral, weber.joint flex ou weber.epox easy

Conditionnement/Consommation

Produit Conditionnement Consommation
weber.prim RP seaux de 1, 4, 12 et 25 kg  150 à 250 g/m²
weber.col flex 2 sac de 15 kg 3 à 4 kg/m²
weber.col flex éco sac de 25 kg 5 à 6 kg/m²
weber.joint fin sacs de 5 et 25 kg 0,2 à 1,5 kg/m²
weber.joint large sacs de 5 et 25 kg 0,2 à 2 kg/m²
weber.joint flex sacs de 5 et 25 kg 0,5 à 2 kg/m²
weber.joint intégral sacs de 5 et 25 kg 0,1 à 2 kg/m²

Recommandations

  • se reporter aux notices des produits pour connaître leur domaine d’emploi complet
  • en présence d’un plancher chauffant, suivre les recommandations figurant dans l’Avis Technique du fabricant de la chape et notamment les règles de mise en chauffe, les délais avant pose du carrelage et les délais de mise en service
  • en présence d’un plancher chauffant, utiliser le mortier de jointoiement weber.joint intégral ou weber.joint flex

Outils

  • truelle
  • fouet
  • malaxeur électrique lent (500 tr/min)
  • taloche crantée 9x9x9 mm ou demi-lune 20x8 mm
  • maillet caoutchouc
  • taloche à joints, semelle caoutchouc
  • pad de nettoyage

Solution composée des produits Weber suivants

Solution 1

weber.prim RP

Primaire bouche-pores et d'adhérence pour ragréages de sols, mortier-colles et systèmes sous carrelage

weber.col flex ²

Mortier-colle déformable allégé à double consistance pour carrelage (C2 S1 ET/EG)

weber.col flex éco

Mortier-colle confort déformable pour carrelage (C2S1 ET)

Solution 2

weber.joint intégral

Mortier pour joints hydrofugé et flexible, idéal pour carreaux rectifiés