Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site. Pour en savoir plus

Weber - Saint-Gobain

La pose de carrelage sur un ancien revêtement de sol intérieur

Au fil du temps, les revêtements de sol (carrelages, dalles vinyle rigides, peintures...) finissent par s’user, se dégrader ou se démoder. L’usure est un phénomène normal qui se produit sous l’effet du trafic et des nettoyages répétés. Des dégradations sont souvent causées par des chocs accidentels.

Problème

Contraintes

  • pour changer de revêtement, il fallait auparavant retrouver le support initial en cassant l’ancien carrelage
  • en décollant les dalles vinyle rigides et en éliminant la colle
  • en décapant la peinture. Ces travaux fastidieux peuvent être évités sous certaines conditions

Solution

Préparation du support

  • quelle que soit la nature de l’ancien revêtement à conserver, celui-ci doit être adhérent, propre, stable, dur et plan
  • des rattrapages ou réparations peuvent s’avérer nécessaires
  • pour favoriser l’adhérence de la colle à carrelage sur l’ancien revêtement conservé, l’utilisation d’un primaire est en général nécessaire
  • certaines colles à carrelage permettent un collage direct sur l’ancien revêtement, tout en garantissant un excellent niveau d’adhérence
  • vérifier la bonne adhérence du revêtement existant :
    • sondage du carrelage au marteau
    • adhérence des dalles vinyles rigides avec un couteau de peintre
    • adhérence de la peinture avec un cutter (quadrillage)
  • enlever les parties non adhérentes
  • gratter la peinture écaillée ou soufflée
  • dépolir par ponçage les anciens carreaux émaillés ou polis ainsi que les anciennes peintures
  • lessiver et dépoussiérer soigneusement
  • rattraper les défauts éventuels de planéité et reboucher les trous avec le mortier-colle. Si les trous sont importants (profondeur supérieure à 10 mm), utiliser le mortier de réparation weber.rep rapide
  • dans tous les cas, laisser sécher 24 heures

Application

  • avec weber.col flex 2 gâché en consistance normale et weber.col flex éco , coller les nouveaux carreaux par double encollage pour les formats supérieurs à 500 cm2 (absorption d’eau ≤0,5 %) ou à 1 100 cm² (absorption d’eau >0,5 %)
  • avec weber.col flex 2 gâché en consistance fluide et weber.fix sol, la pose s’effectue en simple encollage
  • laisser sécher 24 heures
  • remplir les joints avec weber.joint large ou weber.joint intégral. Une circulation légère est possible de 8 à 24 heures après la réalisation des joints. Pour une occupation normale du local, attendre 4 jours

Conditionnement/Consommation

Produit Conditionnement Consommation
weber.fix sol seaux de 8 et 25 kg 5,5 à 6,5 kg/m²
weber.col flex 2 sac de 15 kg 3,5 à 4 kg/m2
weber.col flex éco sac de 25 kg 5 à 6 kg/m²
weber.joint large sacs de 5 et 25 kg 0,2 à 2 kg/m²
weber.joint intégral sacs de 5 et 25 kg 0,1 à 2 kg/m²

Recommandations

  • ces solutions ne sont pas destinées à la réfection des sols industriels et commerciaux, ateliers, entrepôts, magasins de grandes surfaces...
  • s’assurer de la stabilité et de la solidité du support existant avant la réalisation des travaux
  • consulter la rubrique Conseils de pro : Le diagnostic du support
  • se reporter aux notices des produits pour connaître le domaine d’emploi complet et le format maximum des carreaux

Outils

  • rouleau laine
  • truelle
  • fouet, malaxeur électrique lent (500 tr/min)
  • taloche crantée 6x6x6 mm ou 9x9x9 mm
  • ou demi-lune 20x8 mm
  • taloche à joints semelle caoutchouc
  • pad de nettoyage

Solution composée des produits Weber suivants

Solution 1

weber.col flex ²

Mortier-colle déformable allégé à double consistance pour carrelage (C2 S1 ET/EG)

weber.col flex éco

Mortier-colle confort déformable pour carrelage (C2S1 ET)

Solution 2

weber.fix sol

Colle à carrelage en pâte spéciale sol intérieur (D2)