Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site. Pour en savoir plus

Weber - Saint-Gobain

weber.floor 4340

weber.floor 4340
weber.floor 4340

Avantages produits

  • Fibrée : se met en œuvre sans treillis métallique, même sur planchers chauffants
  • Idéale pour l'enrobage de PRE
  • Rapide : mise en œuvre par coulage mécanisé
  • Directement recouvrable par un revêtement de sol

Chape fluide autonivelante autolissante base ciment

Emploi

Domaine d'utilisation

  • réalisation de chapes adhérentes, désolidarisées, ou flottantes
  • peut constituer la forme d’enrobage de planchers PRE ou hydrauliques, y compris réversibles
  • locaux intérieurs de classement ≤U4P4E3C2
  • visé par Avis Technique

Supports

  • planchers béton
  • supports en maçonnerie
  • dallage sur terre-plein
  • chapes asphaltes
  • supports bois ou panneaux dérivés du bois
  • anciens revêtements non putrescibles type carrelage, revêtements résilients

Épaisseurs d'application

 

épaisseur minimum

weber.floor 4340

classe des locaux P2 P3 P4
chape adhérente 30 mm 30 mm 50 mm
chape désolidarisée 30 mm 30 mm 50 mm

chape flottante

- sur isolant sc1

- sur isolant sc2

 

40 mm

45 mm

 

40 mm

45 mm

-
chape sur plancher chauffant 40 à 45 mm,
selon le type d’isolant
-
  • épaisseur maximale : 100 mm

Limites d'emploi

  • ne pas utiliser sur :
    • sols mouillés en permanence ou soumis à des remontées d’humidité
    • sols friables ou instables
    • sols industriels
    • sols extérieurs

Précautions d'utilisation

  • pour utiliser ce produit en toute sécurité, afin de protéger votre santé et l’environnement, respectez les conseils de prudence qui sont étiquetés sur l’emballage.
  • les consignes de sécurité, pour un emploi sûr de ce produit, sont disponibles dans la Fiche de Données de Sécurité (FDS), accessible sur www.quickfds.fr/weber
  • les informations relatives aux dangers des produits figurent à la rubrique Sécurité Produits

Caractéristiques de mise en œuvre

  • planchers chauffants : la mise en oeuvre de weber.floor 4340 se fait sans treillis metallique, à l'exception de la pose sur PRE sur isolant SC2
  • début de prise : 3 heures environ
  • étalement : de 350 à 370 mm (avec cône Ø 10 cm/H 18 cm)
  • accessible après 24 heures
  • délai avant mise en charge/mise à disposition du second œuvre : 3 jours environ
  • nettoyage des outils : avant durcissement, à l’eau
  • recouvrement au plus tard 8 semaines après coulage. Le taux d’humidité résiduelle au moment de la pose du revêtement de sol devra être conforme à celui demandé dans les documents de mise en œuvre des revêtements de sol concernés (DTU, CPT ou AT)

Ces temps sont donnés à +20 °C, ils sont allongés à basse température et réduits par la chaleur.
Par faible température ou forte humidité, le délai indiqué est à majorer.

Identification

  • forme : poudre
  • composition : liant hydraulique, granulats, adjuvants spécifiques.
  • densité de la poudre : 1,7
  • densité chape durcie : 2,06
  • granulométrie : 0-4 mm

Performances

  • CE selon norme NF EN 13813
  • classification selon NF EN 13813 : CT-C20-F4
  7 jours 28 jours
résistance en flexion 3,5 N/mm² > 4 N/mm²
résistance en compression 16 N/mm² > 20 N/mm²
conductivité thermique > 1,2 W/m.K

Ces valeurs sont des ordres de grandeur d’essais en laboratoire. Elles peuvent être sensiblement modifiées par les conditions de mise œuvre.

Documents de référence

  • NF EN 13813
  • Cahiers des Prescriptions Techniques - e-cahier CSTB 3606, 3104, 3536, 3666
  • DTU 26-2 - NF P 14-201
  • DTU 52-10
  • DTU 65-6
  • DTU 65-14

Recommandations

  • ne pas ajouter d’additifs
  • stocker les sacs au sec, à l’abri des intempéries
  • disposer les sacs près de la machine afin de limiter leur manutention et permettre une alimentation régulière du matériel

Finitions / Teintes

  • dès que la chape devient praticable, réaliser les joints de fractionnemment
  • procéder à l’élimination de la pellicule de surface, le plus tard possible avant la mise en œuvre des revêtements (sauf cas de plancher chauffant, où l’opération est réalisée après la 1ère mise en chauffe) par raclage ou brossage (monobrosse avec disque abrasif - grain 16 ou brosse nylon dure ou métallique). Dépoussiérer à l’issue

Infos pratiques

Unité de vente : sac de 35 kg (palette filmée complète de 36 sacs, soit 1260 kg)
Format de la palette : 80x120 cm
Consommation : 17,5 kg/m²/cm d’épaisseur
Couleur : gris
Rendement : 1,9 t de mortier = 1 m³ de mortier gâché, 1 t de mortier sec = 530 l de mortier gâché
Outillage : test d’étalement, trépieds, niveau laser ou niveau à eau, barre à débuller. Machine à malaxage continu
Conservation : 6 mois à partir de la date de fabrication, en emballage d’origine non ouvert, stocké à l’abri de l’humidité et des fortes chaleurs

Documentation

Fiche produit imprimable (PDF)

Fiche de Données Sécurité (FDS)

Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES)

Déclaration de Performance (DoP)

Envoyer ou télécharger la documentation

Vous pouvez soit envoyer la documentation à une adresse e-mail soit la télécharger

Préparation et Application

Préparation des supports

  • les supports devront être propres et nettoyés par raclage, brossage ou ponçage pour éliminer toute trace de plâtre, peinture, colle, etc…
  • aspirer soigneusement pour éliminer la poussière
  • la désolidarisation périphérique est obligatoire (8 mm recommandé)
  • des dispositions devront être prises pour éviter les infiltrations au passage des canalisations dans le sol, aux joints entre panneaux d’isolant, aux jonctions des lés du film de désolidarisation en cas de pose désolidarisée

fractionnement :

  • en pose adhérente : finir la préparation par l’application d’une barbotine ou d’un pont d’adhérence adapté au support (weber.floor 4716, pont d’adhérence universel ou weber.prim époxy, sur support difficile)
  • en pose désolidarisée : appliquer le film de désolidarisation de telle sorte que les lés se recouvrent de 15 cm au minimum et soient rendus jointifs par l’application d’une bande adhésive d’au moins 5 cm de large puis disposer les repères de niveaux
    • d’une manière générale, prévoir des joints de fractionnement pour chaque surface de 60 m² et particulièrement :
      - au droit des angles saillants,
      - sur sols chauffants : surface totale maximale sans joints : ≤ 40 m²
      - impératif au droit des cloisons et murs de séparation,
      - aux passages de portes et à l’interface entre pièces chaudes et froides

Conditions d'application

  • température d’emploi (air et support) : +5° C à +30° C, sans risque de gel dans les locaux pendant au moins 48 heures après le coulage
  • le bâtiment sera clos et couvert, vitrage posé, à l’abri de tout risque de réhumidification
  • les cloisons séparatrices terminées (y compris les enduits jusqu’au sol) ainsi que les cloisons en maçonnerie de distribution et de doublage
  • l’étanchéité des installations de plomberie et de chauffage sera vérifiée
  • la chape sera abritée d’un ensoleillement direct au moins pendant les 1ères 24 heures et des courants d’air pendant au moins 7 jours
  • l’aération du local se fera au plus tôt 24 heures après le coulage. La chape devra être maintenue dégagée pour un séchage correct
  • la chape sera protégée de toute charge fixe pendant les 3-4 jours suivants le coulage
  • protéger la chape de tout endommagement lié à la poursuite du chantier et à l’usage de produits salissants
  • ne pas appliquer sur sol chauffant en service
  • utiliser un produit de cure (weber curing) afin d’éviter un séchage trop rapide
  • chape destinée à recevoir un revêtement de sol
  • mise en chauffe de la chape : cf. CPT PRE cahier 3606

Application

Application manuelle

1

  • gâcher weber.floor 4340 pendant 2 minutes, avec 4,4 l d’eau par sac de 35 kg. Ne jamais recourir à un excès d’eau
  • mettre en place la chape. Une fois à niveau, égaliser à la barre de débullage

2

  • la chape fraîche doit être protégée de l’ensoleillement direct, de toute charge fixe ainsi que des courants d’air. L’aération du local se fera au plus tôt 24 heures après le coulage ; la chape devra être maintenue dégagée pour un séchage correct. Elle sera aussi protégée de tout endommagement lié à la poursuite du chantier et de l’usage de produits salissants
  • dès que la chape devient praticable, réaliser les joints de fractionnemment. 

Application mécanique

3

  • se prête à la mise en œuvre avec toutes les machines à projeter, se référer aux instructions des fabricants
  • utiliser de préférence une jaquette à haut rendement et un tuyau de 35 ou 40 mm de diamètre au départ de la machine. L’usage d’un malaxeur statique est recommandé
  • avant la 1ère gâchée, faire passer dans les tuyaux une barbotine de ciment pour les graisser
  • réaliser un test d’étalement : 350 à 370 mm (kit d'étalement weber.floor Ø 10 cm, H 18 cm). Ne jamais recourir à un excès d’eau
  • couler weber.floor 4340 dans le sens le moins large des pièces en ajustant le niveau au moyen de piges. Débuter le coulage par le point le plus bas de la pièce et en progressant perpendiculairement aux feuilles de séparation
  • retirer les trépieds à l’avancement du coulage
  • dès le niveau atteint sur 20 m² env., agiter weber.floor 4340 avec une barre à débuller par deux passes croisées sur toute sa surface

Épaisseurs d'application

 

épaisseur minimum

weber.floor 4340

classe des locaux P2 P3 P4
chape adhérente 30 mm 30 mm 50 mm
chape désolidarisée 30 mm 30 mm 50 mm

chape flottante

- sur isolant sc1

- sur isolant sc2

 

40 mm

45 mm

 

40 mm

45 mm

-
chape sur plancher chauffant 40 à 45 mm,
selon le type d’isolant
-
  • épaisseur maximale : 100 mm

Caractéristiques de mise en œuvre

  • planchers chauffants : la mise en oeuvre de weber.floor 4340 se fait sans treillis metallique, à l'exception de la pose sur PRE sur isolant SC2
  • début de prise : 3 heures environ
  • étalement : de 350 à 370 mm (avec cône Ø 10 cm/H 18 cm)
  • accessible après 24 heures
  • délai avant mise en charge/mise à disposition du second œuvre : 3 jours environ
  • nettoyage des outils : avant durcissement, à l’eau
  • recouvrement au plus tard 8 semaines après coulage. Le taux d’humidité résiduelle au moment de la pose du revêtement de sol devra être conforme à celui demandé dans les documents de mise en œuvre des revêtements de sol concernés (DTU, CPT ou AT)

Ces temps sont donnés à +20 °C, ils sont allongés à basse température et réduits par la chaleur.
Par faible température ou forte humidité, le délai indiqué est à majorer.

Recommandations

  • ne pas ajouter d’additifs
  • stocker les sacs au sec, à l’abri des intempéries
  • disposer les sacs près de la machine afin de limiter leur manutention et permettre une alimentation régulière du matériel

Infos pratiques

Infos pratiques

Unité de vente : sac de 35 kg (palette filmée complète de 36 sacs, soit 1260 kg)
Format de la palette : 80x120 cm
Consommation : 17,5 kg/m²/cm d’épaisseur
Couleur : gris
Rendement : 1,9 t de mortier = 1 m³ de mortier gâché, 1 t de mortier sec = 530 l de mortier gâché
Outillage : test d’étalement, trépieds, niveau laser ou niveau à eau, barre à débuller. Machine à malaxage continu
Conservation : 6 mois à partir de la date de fabrication, en emballage d’origine non ouvert, stocké à l’abri de l’humidité et des fortes chaleurs