Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site. Pour en savoir plus

Weber - Saint-Gobain

Chape : les types de construction des sols pour faire une chape

Les différentes parties constituant le sol sont parmi les plus sollicitées du bâtiment en contrainte (compression et flexion). C’est pourquoi il est indispensable de prendre en compte chacune de ses parties, dont la chape, pour construire un sol qui résistera au temps.

Bien choisir le type de chape à mettre en œuvre

Un sol se compose généralement des éléments suivants (de bas en haut) :

  • un sol porteur (dalle béton armée)

  • une ou plusieurs couches de désolidarisation (film polyéthylène et/ou isolant)

  • une chape permettant de niveler le sol à la hauteur désirée

  • une finition composée du revêtement de sol et des couches nécessaires à cette pose

Chaque type de chape offre des avantages mais également des contraintes en termes de mise en œuvre. Il est donc nécessaire de choisir une catégorie de chape adaptée au type d’ouvrage.

 

 

Les catégories de chapes

Chape adhérente

La chape adhérente adhère directement, par sa composition et son exécution, au sol porteur. Pour faire une chape adhérente, le support doit être absolument cohésif, stable, sec, sain et débarrassé de tous produits pouvant nuire à l’adhérence. La pose de la chape se fera après primarisation du support (weber.prim RP  ou weber.floor 4716)  pour une chape fluide, une barbotine constituée du mortier de chape adjuvantée avec weber latex afin de favoriser l’accroche de la chape sur la dalle. Prévoir une désolidarisation périphérique de 8-10 mm d'épaisseur autour des murs, des colonnes et d’autres éléments verticaux.


Chape désolidarisée

C'est une chape séparée du sol porteur par l’interposition d’une couche de désolidarisation (film polyéthylène - 0,2 mm d’épaisseur). Appliquer le film de de telle sorte que les lés se recouvrent de 15 cm au minimum et soient rendus jointifs par l’application d’une bande adhésive d’au moins 5 cm de large. Prévoir une désolidarisation périphérique de 8-10 mm d’épaisseur autour des murs, des colonnes et d’autres éléments verticaux. Ce type de chape peut être renforcé au moyen d’une armature.


Chape flottante

La chape flottante appliquée sur une couche isolante plus ou moins compressible (isolant acoustique et/ou thermique) d’où elle peut absorber certains mouvements ou variations dimensionnelles. Si l’isolant est à base de fibre de verre, recouvrir ce dernier par un film polyéthylène. Pour éviter les infiltrations : calfeutrer les passages des canalisations au sol, les joints entre panneaux d’isolant et les jonctions des lés du film de désolidarisation. Prévoir une désolidarisation périphérique de 8-10 mm d’épaisseur autour des murs, des colonnes et d’autres éléments verticaux. Ce type de chape peut être renforcé au moyen d’une armature.


Chape sur plancher chauffant

La chape sur plancher chauffant est appliquée sur un isolant, avec interposition d’une couche de désolidarisation, en enrobage des tuyaux de chauffage du sol. Toujours prévoir une désolidarisation périphérique de 8-10 mm d'épaisseur autour des murs, des colonnes et d’autres éléments verticaux. Ce type de chape peut être renforcé au moyen d’une armature.

Coulage d’une chape : les dispositions à prendre :

1. Vérifier le niveau à atteindre à l’aide d’un laser et régler les trépieds de hauteur ou stick. Disposer des arrêts de coulage afin limiter la zone de travail. Les joints de fractionnement seront conçus afin de guider le retrait de la chape à l’aide de profilés, se référer aux fiches techniques des produits.

2. Couler la chape en démarrant par le point bas et retirer les trépieds à l’avancement (les sticks seront noyés dans la chape). Après que la chape ait été coulée sur une vingtaine de m² environ, elle doit être battue en 2 passes croisées sur toute sa surface et dans toute son épaisseur avec une barre de débullage ou un balai à débuller. Les chapes ciment peuvent être curées à l’avancement (weber curing) afin de limiter la dessiccation du béton.

3. Dès que la chape est praticable, retirer les joints de fractionnement et araser les bandes périphériques de désolidarisation. Ces joints seront reportés dans le carrelage ou sol décoratif.